Fancy-Guppy


 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La pourriture des nageoires

Aller en bas 
AuteurMessage
FANTAIL
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 724
Age : 76
Localisation : VILLE DE LAVAL- QUÉBEC- CANADA

MessageSujet: La pourriture des nageoires   Ven 19 Oct - 20:56





La pourriture des nageoires

Par Christophe r.


Cette pathologie est l'une des maladies bactériennes les plus largement répandues actuellement en aquariophilie. Elle est due à des bactéries du genre Pseudomonas sp et Aeromonas sp.

Savoir repérer les premiers symptômes...
Le symptôme le plus fréquent est l'apparition d'un liseré blanchâtre sur le bord des nageoires. Il débute souvent plus précocement sur la nageoire dorsale ou la caudale, puis s'étend aux autres nageoires. Par la suite, les nageoires vont progressivement diminuer de taille et on observera alors une perte de substance très importante aboutissant à l'atrophie des nageoires atteintes. Parfois le liseré blanc est peu visible et on observe plutôt des nageoires qui s'effilochent et forment des lambeaux. Parallèlement, le poisson maigrit, s'assombrit, devient amorphe et meurt rapidement.



...pour pouvoir traiter au plus tôt
La mortalité et la morbidité étant généralement élevées (80%), la rapidité d’intervention est primordiale. Il faut donc intervenir dès les premiers symptômes si l'on veut avoir une chance de sauver les poissons. On peut utiliser de nombreux produits du commerce. Cependant, certaines souches sont plus résistantes. Dans ce cas, seul un traitement, à base d’antibiotiques, prescrit par votre vétérinaire sera efficace.
Le traitement doit durer au minimum 4 à 5jours. Il faut lui associer des changements d’eau quotidiens de 20 à 30%. Si vous ne notez aucune amélioration au bout de 3 jours, il faudra changer de produit de traitement.
Pour les espèces de poissons qui le supportent (comme la plupart des Poécilidés), on peut, conjointement au traitement ou à titre préventif, ajouter du sel marin à hauteur de 3 à 5 grammes/litre. Oui, vous avez bien lu, cela fait 500g pour un bac de 100 litres!

Un traitement préventif à l'arrivage à systématiser sur certaines espèces
On peut noter que les nombreux croisements ainsi que la production à grande échelle, notamment en Asie, ont rendu certaines espèces plus sensibles, entre autres, à cette de maladie. C’est le cas par exemple de nombreux Poécilidés (guppys et platys tout particulièrement) qui sont les plus fréquemment touchés car cet élevage intensif a affaibli leur système immunitaires. En préventif sur ces espèces, on peut mettre en place un traitement antibiotique sur une journée et du sel en permanence.




Attention aux épuisettes
Comme pour tous les bacs malades, il faut bien veiller à utiliser une épuisette par bac ou à la désinfecter après chaque utilisation. En effet, l'épuisette peut permettre de disséminer indirectement la pourriture des nageoires.

Attention antibactérien!!!
Gardez toujours à l’esprit que les traitements anti-bactériens peuvent s’attaquer certes aux « méchantes » bactéries responsables de maladies mais aussi aux « gentilles » bactéries: Nitrosomonas et Nitrobacter du cycle de l’azote. Il faudra donc éliminer toute trace de produit traitant après guérison (changement d’eau important et filtration sur charbon actif pendant 24 à 48 heures) puis réensemencer en bactéries.

Un bac en traitement donc des poissons non commercialisables
Le traitement dans un bac de quarantaine, non accessible au public, est préférable, notamment pour éviter que les clients ne voient des poissons malades. Cependant, cela n'est pas toujours réalisable. C'est pourquoi, si les poissons traités restent sur la surface de vente, ils ne doivent pas être commercialisés même ceux qui ne présentent pas encore de symptômes. On ne doit plus pêcher dans ce bac pour la vente et il doit y avoir une fiche de suivi des soins pour s'assurer que le traitement est correctement réalisé (dosage, durée), qu'il fonctionne et suivre la démarque éventuelle.

Il ne sert à rien de traiter la maladie si vous ne supprimez pas les causes possibles de son apparition. Comme souvent en aquariophilie, cette maladie peut être liée à de mauvaises conditions de maintenance ou d'acclimatation, à une mauvaise qualité de l’eau, une trop forte densité de population, un mélange de lots, un stress …





REMERCIEMENTS
Nous tenons à remercier Bruno PERROT de la société JBL pour son icongraphie.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.angelfire.com/tx/fantailindien/index.html
Papi Denis
Membre
avatar

Nombre de messages : 794
Age : 73
Localisation : Longueuil,Qc

MessageSujet: Re: La pourriture des nageoires   Ven 8 Fév - 10:08

Bonjour Fantail
Cette maladie et une autre que l'on appelait à l'époque tail burn à cause de sa ressemblance avec une cigarette allumée ( extrémité de la nageoire caudale se désagrégeant et présentant sur la surface atteinte comme un feu couvant. Donc les poissons n'étaient pas exposables.
J'ai réussi assez facilement à débarrasser mes poissons de cette affection en favorisant une meilleure qualité de l'eau par des changements d'eau régulier. Je faisait des changements d'eau avec l'eau de la ville une fois par semaine entre 15 et 20 % à la fois et ce sans m'occuper du chlore. Résultat plus aucun problèmes de ce genre.
A+
Papi Denis
Revenir en haut Aller en bas
 
La pourriture des nageoires
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fancy-Guppy :: Les activités :: Maladies-
Sauter vers: